Quelle cigarette électronique choisir pour débuter ?

cigarette électronique

Publié le : 29 octobre 20226 mins de lecture

La cigarette électronique est un dispositif d’aide au sevrage. Grâce aux taux de nicotine variables, il est en effet possible de réduire progressivement la concentration, ce qui permet d’éviter les désagréments liés à la dépendance. Toutefois, les sensations ne sont pas similaires avec le tabac. Pour réussir la transition, quelle cigarette electronique choisir ?

Quels sont les critères de choix à revoir ?

Les cigarettes électroniques affichent des puissances variables exprimées en Watts. Si la valeur est importante, le dispositif est en mesure de produire plus de vapeur. Pour les novices, il est conseillé d’opter pour un modèle entre 8 à 15 Watts. Il faut également prendre en compte la valeur de la résistance évaluée en Ohms ou Ω (allant de 0,1 à 2 ohms). Une valeur basse est compatible avec une puissance plus importante et vice versa. Pour commencer dans le monde de la vape, misez sur une cigarette électronique pour débutant affichant une valeur entre 1 et 1,8 ohms.

La batterie d’une cigarette électronique pour débutant peut avoir diverses formes. Elle dispose d’une autonomie exprimée en mAh plus ou moins importante selon les modèles. Pour les petits fumeurs, les dispositifs simples ayant une faible capacité peuvent suffire. En revanche, les gros fumeurs doivent opter pour des appareils capables de tenir au moins pendant une journée entière. Enfin, vérifiez la capacité du réservoir pour éviter d’avoir à le remplir plusieurs fois au quotidien.

Quel type de vapoteuse acheter pour un débutant ?

Il existe dans le commerce plusieurs types de cigarettes électroniques pouvant convenir à tous les profils. Les pods ou pods-mods sont légers et peu encombrants. Le clearomiseur est remplacé par un pod, un tank amélioré. Simples d’usage, ils sont équipés d’un petit réservoir, la solution idéale pour les fumeurs occasionnels. Ce modèle de cigarette électronique peut aussi convenir pour vapoter du sel de nicotine. On retrouve des e-cig jetables et rechargeables.

Les formats tubes ou vapoteuses tubulaires sont aussi fins qu’un stylo. Leur forme est proche de celle d’une cigarette traditionnelle. Ils peuvent se glisser facilement dans votre poche ou votre sac. Ils sont dotés d’une batterie rechargeable et de plus ou moins de fonctionnalités selon le modèle et la marque. Les kits sont performants, résistants et faciles à utiliser.

Les box sont les plus imposantes, elles assurent une puissance plus élevée et peuvent contenir une batterie intégrée ou des accus. La plupart possèdent des fonctionnalités avancées permettant de personnaliser la vape. L’utilisation est cependant assez complexe. Pour débuter dans le monde du vapotage, ce modèle est à éviter.

Quels sont les autres éléments à vérifier ?

On distingue deux modes de vape. D’une part, il y a la vape indirecte ou MTL, dont le principe est similaire avec celui d’un tabac. L’inhalation se fait en deux temps : dans la bouche et dans les poumons. Privilégiez une cigarette électronique MTL pour réussir la transition et vous familiariser avec ces dispositifs. D’autre part, on retrouve la vape directe, l’inhalation directe ou DL. Les fumées vont directement dans les poumons. La sensation est proche de celle d’une chicha.

Le choix du e-liquide va aussi dépendre de votre profil et du type d’appareil à utiliser. Avec un dosage en PG élevé (60PG/40VG, 70PG/30VG ou 100PG), le liquide sera plus fluide. La saveur est aussi plus prononcée. Il faut donc opter pour un appareil adéquat pour éviter les fuites. De même, si le taux de glycérine végétale est plus important, le liquide sera plus épais. Le hit dans la gorge sera également plus marqué. Il faut cependant choisir une cigarette électronique pour débutant compatible avec ces produits pour éviter l’encrassement prématuré. Vous recherchez une solution polyvalente ? Optez pour un liquide 50PG/50VG.

Comment entretenir une cigarette électronique ?

À l’évidence, la cigarette électronique a une durée de vie limitée. Néanmoins, certaines habitudes permettent de lui garantir une meilleure longévité et d’optimiser sa performance. A priori, nettoyez à l’aide d’un mouchoir ou d’un coton-tige imbibé d’alcool les pas de vis du chargeur et de la batterie tous les jours. De même, n’oubliez pas de nettoyer de drip tip afin d’enlever les projections de liquide.

Il faut également entretenir tous les deux jours l’atomiseur. Dans un premier temps, soufflez dedans avant de passer un chiffon humide pour enlever les saletés. Ce petit geste permet d’augmenter l’espérance de vie du dispositif. Une fois par mois, diluez du bicarbonate de sodium et de l’eau tiède. Ensuite, plongez l’atomiseur dans le mélange et laissez reposer quelques minutes. Puis, séchez sur un linge sec. Patientez 24 heures avant de le réutiliser. Attention ! Il est nécessaire de lire la notice, car les conseils d’entretien peuvent différer selon le modèle.

En cas de perte de saveur ou de goût de brûlé, il est temps de changer la résistance. Dans tous les cas, il faut en moyenne remplacer cet accessoire après avoir inhalé 30 ml de e-liquide. Enfin, stockez votre appareil dans un endroit à l’abri du soleil et de l’humidité.

Plan du site